Après les municipales, au tour des sénatoriales

Alors que le second tour des municipales, particulièrement bouleversé par la pandémie de COVID-19 vient tout juste de s’achever ce 28 juin 2020, il est déjà urgent de penser aux sénatoriales.

bulletin de vote sénatoriales
Photo by Element5 Digital from Pexels

Qu’est-ce que les « sénatoriales » ?

Le Sénat constitue la chambre haute du Parlement, et il est le représentant des collectivités territoriales. Ce sont donc en toute logique ces collectivités qui désignent les 348 Sénateurs, par le biais de grands électeurs. Ces grands électeurs sont composés de conseillers régionaux, généraux, municipaux, et de députés. Le Sénat prend part à la rédaction des lois, avec une attention toute particulière pour celles concernant les collectivités territoriales. Cependant, le dernier mot est réservé à l’Assemblée Nationale.

Les élections sénatoriales permettent donc le renouvellement des sénateurs, pour un mandat de 6 ans, avec quelques cas particuliers pour ces élections 2020. Pour en savoir plus sur les élections sénatoriales, cliquez ici.

Sénatoriales : un calendrier longtemps incertain.

Traditionnellement organisées le dernier week-end de septembre consécutif aux élections municipales, les sénatoriales 2020 seront un peu particulières. En effet, bien que le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner ait annoncé sa volonté de les maintenir au 27 septembre 2020, les élections vont connaître quelques « adaptations ».

Comme vous le savez, la crise sanitaire provoquée par la pandémie de la COVID-19 a fortement chamboulée les élections municipales. Alors que le premier tour s’est tenu in-extremis avant le confinement en mars, le second tour a lui dû être repoussé à la fin juin et vient juste de s’achever.

Si ce dernier avait été repoussé à septembre ou bien à janvier comme ceci a été envisagé un temps, alors les élections sénatoriales auraient été décalées d’un an. Avec pour conséquence logique la prolongation d’une année supplémentaire du mandat des Sénateurs et Sénatrices en fonction.

Si la date du 27 septembre est bien maintenue, une convocation des conseils municipaux devrait donc avoir lieu le 10 juillet afin de procéder à la désignation des grands électeurs. Ces derniers pourront alors élire les 178 Sénateurs et Sénatrices concernés par les sénatoriales 2020. Le Sénat est en effet renouvelé par moitié, et une première partie a été élue en 2017.

Un demi-renouvellement pour les sénatoriales des expatriés

Toutefois, quelques exceptions seront à noter. En effet, 6 des 12 Sénateurs établis hors de France ne pourront être renouvelés en raison de la crise sanitaire. Les élections consulaires du mois de mai ayant été annulées, le corps électoral représentants les Français expatriés n’a pas pu être « rafraîchi ». Le Sénat a donc adopté le 17 juin 2020 une mesure permettant de prolonger d’un an le mandat des Sénateurs en fonction, et de réduire d’un an le mandat des futurs Sénateurs qui seront élus en 2021 afin de garantir une harmonisation pour l’avenir.

A noter également, l’annulation du second tour en Guyane à cause de la pandémie n’aura pas d’incidence ; les trois quarts des grands électeurs y ayant déjà été renouvelé. Ils seront donc aptes à voter, même si certains conseils comportent des membres dont le mandat a été prolongé.

Conclusion : les nouveaux élus ne vont pas tarder à devenir eux-mêmes des électeurs… de grands électeurs, qui devraient voter le 27 septembre le renouvellement des Sénateurs.

Sources :

Les élections sénatoriales auront (presque toutes) lieu le 27 septembre 2020 – publicsenat.fr

Sénatoriales : à quoi servent les sénateurs ? – francetvinfo.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *