Élus locaux : L’accompagnement psychologique des élus agressés.

En 2018, 361 faits d’agressions de maires et élus locaux ont été relevés, 60 % se définissent par des injures ou des menaces verbales ou sur les réseaux sociaux et 40 % d’agressions physiques.

Temps de lecture : 1 min

Les agressions physiques ont principalement lieux lors de l’exercice de fonction, cela a notamment été le cas de du défunt Jean-Mathieu Michel, maire de Signes(Var), tué pendant qu’il tentait d’empêcher un dépôt sauvage d’ordures.

Retrouvez ici notre article à ce sujet : Décès du maire de Signes : la commission des Lois du Sénat lance un questionnaire adressé aux élus locaux

Ces derniers mois, de nombreux autres cas d’agressions sont apparus. Face à cette montée de violence, Sébastien Lecornu a annoncé la prise en charge de l’Etat de l’accompagnement psychologique et judiciaires, des maires victimes d’agressions.

Une action visant à rassurer les élus locaux, qui se sentent de plus en plus délaissé par l’Etat. De plus, le ministre souhaite faire descendre aux mains du maire, les amendes administratives, des outils en général utilisés par le préfet. Cela pourrait “permettre aux maires d’aller moins au contact”.

Sources :
Sébastien Lecornu : “l’État français va prendre en charge l’accompagnement psychologique” des maires agressés – www.europe1.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *