La fermeture des classes : un élu lutte contre le coup de mou

Lutter contre la fermeture des classes et des écoles est un combat que mène de nombreux élu·e·s locaux. C’est notamment le cas du maire de Montereau (Loiret), Monsieur Jean Debouzy, qui pour lutter contre la fermeture de ses classes, a pris un arrêté municipal très spécial.

Non à la fermeture des classes

Après l’inscription à l’école d’une quinzaine de moutons dans une classe iséroise, l’heure est à l’originalité des idées des élus afin d’attirer l’attention sur la problématique des petites écoles qui ferment une à une, par manque d’élèves dans la commune.

C’est ainsi que Monsieur le maire de Montereau s’est déclaré “favorable à la distribution de petite pilules bleues”, pour inciter ses administrés à avoir des enfants et empêcher la fermeture de ses classes.

Il espère ainsi faire parler de sa commune, faire le “buzz” avec une bonne dose d’humour.

“Ça fait parler de l’école, ça m’est venu comme ça. Vous savez ce que c’est les petites pilules bleues… je ne vais pas vous expliquer. Il faut avoir de l’humour de temps en temps. Les maires n’en ont pas toujours !”. Jean Debouzy, maire de Montereau “ rapporte France 3.

La fermeture des classes : Une crainte pour les élu·e·s

L’an dernier, les fermetures d’écoles ont concerné beaucoup de communes, cependant, le 27 avril dernier, le ministre de l’éducation, Jean-Michel Blanquer a confirmé la promesse d’Emmanuel Macron de ne plus fermer les écoles contre l’avis des maires. En revanche, pour des raisons d’équité territoriale, le ministre a fait savoir que des classes continueraient de fermer, en fonction du besoin.

A Montereau, un projet de création d’une zone pavillonnaire va voir le jour afin d’attirer de nouveaux habitants dont les enfants viendront gonfler les rangs des écoliers de la commune, évitant ainsi une fermeture.

Alors prescription de pilules bleues ou inscription de moutons, bien que ces initiatives soient drôles et originales, elles démontrent une réelle crainte des élus concernant l’avenir de leurs écoles.

 

Et vous, que seriez-vous prêt à mettre en place pour sauver vos classes ?

Dites-le-nous en commentaire.

Sources :
Insolite : le maire de Montereau (Loiret) veut distribuer des pilules bleues pour inciter à faire des bébés – www.france3-regions.francetvinfo.fr
Pas de fermetures d’écoles, mais toujours des fermetures de classes en primaire, selon le ministre de l’éducation – www.lemonde.fr

Pour éviter une fermeture de classe, une école primaire d’Isère inscrit symboliquement 15 moutons – www.lemonde.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *