Joséphine Pencalet, l’une des premières élues locales de France

“Un quart des femmes maires en 2020 ? La Bretagne y croit” – www.lagazettedescommunes.com

Une croyance lourde de sens étant donné que l’une des premières élues locales de France siégeait au conseil d’une commune Bretonne.
Pour cette journée des Droits de la femme, revenons sur l’histoire de l’une de ces premières femmes, devenue élue locale de France.

Joséphine Pencalet :

Joséphine Pencalet est née en 1886 dans une famille de marins pêcheurs. A la suite du décès de son époux, elle devient ouvrière à la conserverie de sardine à l’huile Chancerelle, à Douarnenez (Bretagne).

Les Penn Sardin

En 1924 éclate la “Grande grève” des ouvrières de Douarnenez. Joséphine y participe ardemment et elle devient secrétaire-adjointe du bureau du Syndicat des Métaux de Douarnenez. Après 46 jours de lutte,la grève prend fin en janvier 1925.

Cette même année, en mai, le parti communiste de l’URSS, demande à ses “frères” de présenter des femmes en tant que candidates pour les élections. En effet, à cette époque, les femmes russes avaient déjà un statut de citoyenne. Ainsi, Daniel Le Flanchec, ancien maire de Douarnenez et leader du Parti Communiste, inclut Joséphine Pencalet, en 4ème position.

Une femme élue locale

“Pencalet Joséphine, Ouvrière d’usine”, c’est comme cela qu’est présentée Joséphine sur la liste du Parti Communiste. C’était la seule femme parmi les 27 candidats de la liste et la seule parmi les 81 candidats à l’élection municipale. Choisie au premier tour, Joséphine devient la première femme élue locale bretonne.

C’est un fait très surprenant étant donné qu’à cette époque, la femme n’avait ni l’éligibilité, ni le droit de vote.

La fin d’une expérience politique

En novembre 1925, le Conseil d’Etat invalide son élection pour ces mêmes surprenantes raisons, une femme n’a pas le droit de vote et ne peut donc pas siéger dans une assemblée qui vote.
Le Parti Communiste ne portera pas d’intérêt à cette annulation, elle disparaîtra très rapidement de la vie politique locale ainsi que des archives
Cependant, elle incarnera tout de même une expérimentation politique inédite en France : Une femme élue par des hommes.

Elle est aujourd’hui devenue un symbole féminin local.

Sources :

Joséphine Pencalet, une Penn sardin à la Mairie – academia.edu
Une rue pour la première femme élue de france ! – www.ouest-france.fr
Podcast : Fanny Bugnon raconte Joséphine Pencalet, 1ère élue en Bretagne – www.rcf.fr

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *