L’éco-pâturage, ça vous parle ?

Aujourd’hui, il n’est plus rare de rencontrer des moutons ou des chèvres dans les espaces verts, au cœur des centres villes. En effet l’éco-pâturage permet de remettre au goût du jour des techniques ancestrales !

éco-pâturage

L’éco-pâturage, dites m’en plus ?

Simple d’usage, il suffit d’installer des animaux (chèvres, moutons …) dans un espace vert. Le reste se fait naturellement, les animaux restent une partie de l’année, voir l’année entière, sur place. Ces animaux bénéficient d’un suivi de leur état de santé par du personnel soignant compétent.

Une technique d’entretien naturelle, garantie sans pesticide et qui a pour don d’amuser et d’émerveiller les habitants.

Cependant, cette démarche demande un temps de réflexion pour sa mise en place, que ce soit à propos du choix des terrains, de l’espèce animale, des compétences de chacun, car il s’agit d’êtres vivants et surtout du coût de mise en place.

Pour vous aiguiller, nous vous invitons à découvrir ces “Dix conseils pour réussir son éco-pâturage”, un document proposé par Terre-Saine Poitou Charentes :

 

Quelques exemples d’éco-pâturages

Et pour le plaisir des yeux, découvrez les exemples d’éco-pâturages de plusieurs communes françaises :

La ville de Saint Fargeau Ponthierry (Seine-et-Marne)

La ville de Laon (Aisne)

La ville de Vélizy Villacoublay (Yvelines)

La ville de Moissy-Cramayel (Seine-et-Marne)

Vous appliquez vous-même l’éco-paturage dans votre commune ? Commentez et partagez avec vos pairs votre expérience sur la Viatic Académie, la plateforme de partage offerte aux élus locaux et cadres territoriaux. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *