Et si la mairie payait votre carburant ?

Prix des carburants et désertification rurale

Chaque augmentation du prix des carburants fait grincer des dents, ce n’est pas nouveau. Mais comme en témoigne le mouvement des Gilets Jaunes, né du projet d’une nouvelle hausse, trop c’est trop.

Face à une vie de plus en plus coûteuse, l’idée de voir encore grimper la facture à la pompe a mis le feu aux poudres. Et pour cause : nombreux sont ceux qui ne peuvent se passer de carburants.

Et sans surprise, ce sont les collectivités rurales qui sont les premières impactées. Face au manque, et même souvent à l’absence, de transports en communs ou de solutions de covoiturage, prendre son véhicule personnel est une nécessité. Sauf lorsque 30kms séparent domicile et lieu de travail, l’addition s’avère vite salée. C’est pour cette raison que de plus en plus de personnes choisissent de quitter la campagne pour se rapprocher de la ville, du travail et des commerces.

On observe alors une désertification des villages. Et qui dit moins d’habitants dit aussi fermeture des commerces et services de proximité… Difficile alors d’attirer de nouveaux habitants. C’est là le cercle vicieux qui préoccupe bien des élus ruraux.

pompe à essence

 Aide au transport et attractivité

Pour contrer l’exode de sa population vers les villes les plus proches, la commune de Bar-Sur-Aube (Aube) a eu une idée :  aider ses habitants à payer la facture de carburants.

Le maire Philippe BORDE et son conseil municipal ont décidé de mettre en place une aide au transport. Pour pouvoir y prétendre, les habitants doivent simplement justifier d’un travail à plus de 20kms de leur domicile. Ils ont alors le droit à une participation de la mairie, à hauteur de 20 centimes d’euros par litre de carburant. Pour l’heure, 50 des 5000 habitants de Bar-Sur-Aube ont fait une demande pour cette aide.

Cette initiative a non seulement pour but d’éviter une fuite de la population, mais aussi pourquoi pas d’attirer de nouveaux habitants ayant envie de se mettre au vert, sans toutefois faire exploser la note de carburants.

Qu’ils en soient bénéficiaires ou non, administrés et commerçants semblent ravis de cette action.

Vous pouvez retrouver ici le reportage vidéo fait par France 2, dans l’édition du 3 mai pour le journal de 13h00 (reportage à partir de 11m29).

 

Le thème de la mobilité rurale vous intéresse ? Retrouvez notre autre article sur le sujet.

Votre commune propose elle aussi des solutions pour la mobilité des habitants ? Venez nous en parler dans les commentaires, ou bien directement sur Viatic Académie, l’espace d’échange en ligne et gratuit dédié aux élus locaux.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *