Pourquoi la formation des élus locaux est-elle essentielle ?

Alors que le projet de loi Engagement et Proximité a été présenté ce mercredi en Conseil des Ministres, la question de la formation des élus locaux revient au cœur des débats. Cette loi censée donner plus de moyens juridiques et financiers aux maires, afin des les aider dans leurs fonctions et missions, prévoit notamment de rendre obligatoire la formation des nouveaux élu·e·s.

Temps de lecture : 2 min

Un manque d’information et de formation

Actuellement, les élu·e·s désireux de se former afin de monter en compétences pour assurer une meilleure gestion de leur commune dispose d’un droit individuel à la formation afin d’en prendre en charge le coût. C’est le choix fait par Brigitte Monnet, maire de Val-Sonnette dans le Jura. Cette ancienne infirmière ayant pris conscience que ces connaissances en matière juridique ne lui permettaient pas de gérer sereinement sa commune et a donc fait le choix de suivre une formation regroupant divers domaines sur lesquels il est nécessaire que les élu·e·s soient informés et formés. A raison de 20 heures de cours par an, au tarif de 500€ par journée de formation (pris en charge par le fond de formation des élus), Madame le Maire s’assure ainsi de mieux maîtriser la gestion communale. Ses nouvelles connaissances lui permettant de mieux protéger ses habitants mais aussi d’assurer davantage sa propre sécurité face aux responsabilités juridiques pesant sur les élu·e·s.

Le manque de formation, c’est aussi ce que déplore Jean-Roger Durand, maire de Largentière en Ardèche. Il y a quelques années il a dû faire face à un jugement pour manquement à la sécurité, concernant un enfant de la commune ayant été blessé lors d’un feu d’artifice il y a une quinzaine d’année. Il réclame une meilleure formation et sensibilisation des maires face aux problématiques de sécurité. « Tout est technique, tout est difficile, il faut faire attention“, explique le maire.

Ce que prévoit la loi

Toutes ces doléances en matière de formation ayant été remontées au Président Macron lors du Grand Débat National, la loi Engagement et Proximité prévoit notamment de mettre l’accent sur la formation des élu·e·s. C’est ainsi qu’à compter des élections municipales de 2020, le gouvernement envisage de rendre obligatoire une formation de trois jours en début de mandat pour les nouveaux élu·e·s.

Qu’en pensez-vous ?

D’après vous et d’après votre expérience d’élu·e, pensez-vous que cette mesure réponde à vos attentes et vous assure un mandat plus serein ? N’hésitez pas à partager votre point de vue dans les commentaires de cet article !

Et pour celles et ceux d’entre vous qui souhaitent accéder gratuitement à des conseils de pairs et d’experts sur de nombreux sujets qui concernent les élu·e·s locaux, rejoignez vite la communauté en ligne Viatic Académie !

 

Sources :
Maires : le gouvernement envisage des formations systématiques – www.francetvinfo.fr
Municipales 2020 : “Il faut prévoir des sessions de formation pour nous sensibiliser aux problèmes de sécurité”, déclare le maire de Largentière – www.francetvinfo.fr
Projet de loi engagement et proximité : un poids en moins pour le maire de Cuzion ? – www.tf1.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *