Une application numérique solidaire, à destination des citoyens en situation difficile

Toutes les communes ont le souci d’apporter une aide à leurs citoyens en situation difficile, ou précaire, que ce soit les personnes âgées, malades, isolées, et de faciliter ainsi leur maintien à domicile, dans leur milieu de vie.

Traditionnellement c’était la famille, ou les voisins qui rendaient ce service, mais le contexte a changé dans toutes les communes, avec l’éloignement des membres de la famille, et des liens sociaux moins étroits, alors les communes tentent de remplir au mieux ce besoin.

Et en fonction de leurs ressources et possibilités locales, les communes ont recours soit à des agents, soit à des associations, soit à des particuliers bénévoles qui souhaitent s’impliquer dans l’aide auprès de leurs voisins.

Mais pour rendre ce service, il est nécessaire à la fois de recenser les personnes qui ont besoin d’aide ou d’accompagnement ponctuel ou durable, et également d’entrer en contact avec les personnes qui souhaitent s’impliquer pour rendre service à leurs concitoyens.

La crise durable du COVID a encore plus mis l’accent sur cette nécessité de venir en aide aux personnes isolées, tout en complexifiant la mise en relation.

 

Mais des solutions existent, et l’exemple de la commune de La Réole, une jolie cité du Sud-Ouest de la France, située dans le département de la Gironde nous l’illustre parfaitement.

C’est Monsieur le Maire, Monsieur Bruno Marty, qui vous présente dans ce module l’expérience de sa commune, pour arriver à répondre aux besoins de ses administrés en situation précaire depuis le premier confinement lié à la pandémie.

Vous vous êtes sans doute vous-même retrouvé bien démuni quand le premier confinement a été décrété brutalement en Mars 2021, et l’expérience de Monsieur Marty vous a sans doute rappelé des souvenirs.

Et vous avez sans doute essayé vous-même de trouver des solutions d’urgence pour garder le lien social et venir en aide aux personnes isolées de votre commune.

Comme vous l’a présenté Monsieur le Maire, la mise en œuvre d’une application numérique « maison » a permis de  répondre à un premier niveau de besoin. Mais l’obligation de gérer la confidentialité des données personnelles (le RGPD Règlement Européen pour la gestion des données personnelles) auquel il a fait allusion, nécessite de trouver des solutions pérennes qui prennent en compte ce risque.

Et le numérique ne supprime pas le lien social direct. Il peut même contribuer à le créer, et permettre une mise en relation réelle qui ne se serait pas nouée sans l’application.

En conclusion, il vous appartient évidemment de décider quels moyens vous souhaitez mettre en œuvre dans votre commune pour créer du lien, et maintenir les personnes fragiles à leur domicile. Mais les outils numériques sont une aide précieuse pour vous y aider, et l’équipe de BipPop, une société coopérative au service du bien-vivre ensemble est évidemment prête à vous accompagner.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.