#Vlog 3 // La transformation numérique des élu·e·s locaux

Avec l’avènement des nouvelles technologies, en termes de matériel et de logiciel, et les réseaux Internet et 3G/ 4G, la transformation numérique a petit à petit envahi tous les aspects de notre vie.
Toutes les entreprises sont maintenant obligées de se mettre dans la course, pour numériser leurs processus. Et l’administration a bien évidemment entamé sa mue depuis quelques années, que ce soit celle de l’Etat, ou l’administration territoriale.

Le citoyen doit donc se mettre lui-même au pas, pour suivre cette mutation puisqu’il lui est maintenant demandé une adresse mail pour lui envoyer des informations, mais aussi qu’il lui est proposé (pas encore imposé) d’avoir recours à des plateformes dématérialisées pour bénéficier des services de l’administration.

Mais qu’en est-il des élus locaux, qui sont eux-mêmes les dirigeants des collectivités locales ?

Car il faut bien distinguer la transformation numérique des collectivités, qui est menée par les personnels territoriaux de celles des élus locaux, qui est conduite par … personne en particulier. Personne n’est en charge d’aider les élus à évoluer dans ce domaine.

Les associations de maires s’intéressent évidemment aux maires, qui ne sont pas tous des geeks, d’ailleurs. Mais globalement pour les 525 000 élus communaux, c’est « débrouillez-vous de votre côté », tant pour acquérir les compétences nécessaires que le matériel.

Il n’existe pas de plateforme informatique dédiée à la fonction d’élu, pour qu’ils puissent collaborer entre élus, avec les personnels territoriaux, avec les citoyens, entre collectivités.

Transformation numérique des élus locaux

Bien sûr, il naît aujourd’hui beaucoup d’applis, qui s’intéressent à une petite partie de ces circuits de communication. La relation directe avec les citoyens intéresse divers acteurs, comme nous l’avons vu précédemment dans le précédent numéro de « Maires et Pairs » consacré à l’ubérisation des élus.

Mais les processus de pilotage et de gouvernance des collectivités, qui sont de la seule responsabilité des élus ne sont pas pris en compte. Les élus manquent cruellement d’outils numériques dédiés à leurs fonctions.

Mais ce n’est sans doute pas du au hasard. Si les premiers intéressés ne manifestent pas eux-mêmes de besoins en ce sens, les professionnels ne cherchent pas à développer d’outils pour eux. Il n’y a donc pas encore de marché pour la transformation numérique des élus.

Et comme on dit qu’il vaut mieux diviser pour régner, les outils de collaboration ne sont peut-être pas souhaités par tous, aujourd’hui. Mais comme d’autres pensent à l’inverse que la démocratie collaborative est une voie d’avenir, il n’est pas impossible que la transformation numérique des élus débute prochainement, avec l’arrivée de plus jeunes citoyens dans les organes de gouvernance des collectivités.

On équipe maintenant les élèves du primaire, les collégiens, les lycéens, les étudiants de matériel numérique. Et cela parait maintenant une évidence pour tout le monde. Alors peut-être va-t-on bientôt s’intéresser aux élus locaux ? On peut rêver …

Je conclue avec cette citation de Benoit XVI, énoncée le 24 janvier 2013 lors de la 47ème Journée Mondiale des Communications Sociales :

« Je voudrais examiner le développement des réseaux sociaux numériques qui contribuent à mettre en évidence une nouvelle agora , un espace public ouvert où les personnes partagent des idées, des informations, des opinions, et où peuvent naître aussi de nouvelles relations et formes de communauté ».

Et vous qu’en pensez-vous ?

N’hésitez pas à commenter et à donner votre avis sur ce sujet ; que vous pensiez qu’on en fait trop ou pas assez, et sur les pistes d’action en ce domaine.

Viatic travaille à la création d’une plateforme globale de pilotage qui implique tous les élus locaux dans la vie démocratique de leur collectivité. J’échangerai volontiers avec vous à ce sujet.

Et en attendant vous pouvez visionner des témoignages d’élus et des paroles d’experts, dans la Viatic Académie, l’académie en ligne des élus. C’est ouvert et offert à tous les élus locaux et à leurs collaborateurs territoriaux, il suffit de vous y inscrire.

Ce numéro de Maires et Pairs arrive à sa fin. Bonne semaine à tous dans vos espaces numériques.

A la semaine prochaine. Merci.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *